Que faire lorsqu’on se fait arrêter?


Vous avez le droit d’être conseillé et représenté par un avocat

  • Vous avez droit à plus d’un appel téléphonique, contrairement à ce que l’on voit souvent à la télévision;
  • Vous avez droit à un appel privé et à tous les appels nécessaires pour trouver un avocat;
  • Si vous ne trouvez pas d’avocat, la police doit vous remettre une liste de noms d’avocats avec leurs numéros de téléphone au bureau et à la maison (il s’agit d’avocats expérimentés qui acceptent les dossiers d’aide juridique);
  • Si vous avez un avocat, mais qu’il n’est pas disponible pour l’instant, un numéro sans frais vous sera fourni afin que vous puissiez communiquer avec l’avocat de garde de la journée. Il pourra répondre à vos questions et offrir des conseils généraux;
  • Cette première consultation avec un avocat est gratuite (selon les actes qui vous sont reprochés, il peut s’agir uniquement d’une conversation de cinq minutes où l’on vous dira quoi faire);
  • Les avocats sont tenus d’offrir aux clients une demi-heure de consultation gratuite, pour une première rencontre et une discussion;
  • Le premier avocat avec qui vous discuterez n’est pas nécessairement celui qui vous accompagnera tout au long des audiences. Trouvez un avocat avec qui vous serez à l’aise.

Procès

  • Il est important d’être honnête avec votre avocat et de lui fournir le plus de détails possible, incluant des événements passés. Aussitôt que vous pouvez, notez tout ce dont vous vous rappelez pour que les détails importants ne soient pas oubliés;
  • Votre avocat discutera avec la police ou le procureur général (s’il est impliqué) afin de recueillir tous les renseignements concernant des circonstances particulières;
  • Votre avocat vulgarisera tous les aspects de la loi vous touchant et vous donnera des conseils sur la façon d’agir.

Menu